Evaluation des processus d’idéation dans les projets de crowdsourcing

Comment l’entreprise 2020 se confronte au  crowdsourcing

Etude-ISD-CIGREFLe numérique a permis aux entreprises, aux organismes sans but lucratif et aux gouvernements d’engager de grands nombres d’individus à l’intérieur et au-delà de leur périmètre organisationnel pour l’exécution de tâches organisationnelles. Ce phénomène est bien connu sous des noms tels que « crowdsourcing », « collaboration de masse », « collaboration ouverte » ou « intelligence collective ».

Cette étude, « Vers un modèle de maturité pour l’évaluation des processus d’idéation dans les projets de crowdsourcing », évoque ces nouvelles formes de collaboration qui ont le mérite de « puiser dans la sagesse d’un grand nombre de personnes pour un coût raisonnable, elle pose des défis considérables pour de nombreuses organisations en termes de mise en œuvre. Il leur faut passer de petits groupes, visant une collaboration ciblée et cadrée dans le temps, à un environnement dans lequel la collaboration de masse non structurée et étirée dans le temps devient la norme… ».

CIMAM

Les chercheurs1, auteurs de cette étude réalisée dans le cadre du programme international de la fondation de recherche du CIGREF, ont « exploré les pratiques actuelles en termes de processus de génération et de sélection d’idées dans les projets réels et chez les fournisseurs de services de crowdsourcing. En utilisant quelques exemples de ces projets, nous avons examiné, évalué et documenté les approches de génération et de sélection d’idées utilisées et nous fournissons des enseignements critiques pour les futurs efforts de collaboration de masse […] les résultats des analyses d’étude de cas associés aux données des interviews ont permis de définir des critères d’évaluation pour les performances du crowdsourcing. Ces critères ont formé la base et le benchmark d’un nouveau modèle de maturité (le CIMAM) que les responsables organisationnels peuvent utiliser pour surveiller les performances des processus de génération et de sélection d’idées de leurs projets ».

L’étude en anglais : “Towards a Maturity Model for the Assessment of Ideation Processes in Crowdsourcing Projects

_______________

1 Gert-Jan de Vreede, professeur en management des systèmes d’information à l’Université du Nebraska.
Imed Boughzala, professeur à Telecom Ecole de Management.
Cuong Nguyen, doctorant en technologies de l’information  à l’Université du Nebraska.
Triparna de Vreede, fondatrice et directrice de Chrysalis Consulting.
Onook Oh enseignant à l’Université du Colorado à Denver Business School.

ligne-grise

Catégories